Décryptage des opportunités et des stratégies numériques
Rechercher

Concours d’innovation i-Lab 2020 : les six lauréats

Six jeunes entreprises innovantes accompagnées par le réseau #IncubationBySEMIA sont lauréates du Concours d’innovation national i-Lab, dont un grand prix. Les résultats de la 22e édition du Concours d'innovation i-Lab ont été dévoilés le 16 juillet 2020 : six start-up incubées dans le réseau #IncubationBySEMIA sont lauréates.Parmi elles, Qfluidics est l’un des dix Grands Prix 2020.

Organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance, i-Lab est le concours d'innovation deeptech français par excellence. Ce concours a pour objectif de financer  des projets  prometteurs à forte intensité technologique grâce à une subvention pouvant aller jusqu’à 600 000 euros.

Pour cette édition 2020, 424 dossiers de candidature ont été déposés à l’échelle nationale. Seuls 73 projets sont lauréats, dont 10 Grands Prix valorisant des projets particulièrement remarquables s'inscrivant dans l'un des 10 grands défis sociétaux identifiés par la Stratégie Nationale de Recherche (S.N.R.).

En 2019, quatre incubés au sein du réseau #IncubationBySEMIA avaient fini lauréats, dont un bénéficiaire du Grand Prix : Delphine Felder-Flesch, pour son projet Superbranche (domaine des nanomatériaux pour la santé et, plus spécifiquement, pour l’imagerie diagnostique ciblée et la thérapie guidée par l’image en oncologie).

Les six lauréats sont les suivants :  

- Qfluidics (projet Qpump) - Vincent Marichez

La startup Qfluidics issue de la recherche menée au sein de l'ISIS à Strasbourg, ambitionne de mettre sur le marché une pompe ultra low-shear (extrêmement douce) à destination du marché de la production des biopharmaceutiques, où les liquides fragiles (cellules vivantes pour la production de biomédicaments), qui nécessitent un pompage extrêmement doux, sont légion. À terme, Qfluidics souhaite devenir, grâce à sa technologie phare de tube liquide, une référence dans la manipulation sans frottement de liquides délicats.

- RDS (Rhythm Diagnostic Systems) - Elie Lobel

 RDS développe un dispositif médical innovant pour le monitoring ambulatoire des patients. Il s’agit du premier mini-patch connecté, souple et léger, permettant de mesurer en continu et en mobilité dix paramètres clés cardio-respiratoires. Le marché visé en priorité est celui des patients en sortie d’hospitalisation après chirurgie, car le patch permettra aux patients de sortir plus rapidement tout en bénéficiant d’une surveillance optimale. L’équipe franco-américaine est installée à Strasbourg et à Palo Alto (Californie) et travaille en étroite collaboration avec l’Ircad et l’IHU Strasbourg.

- Qaelon Medical (projet NOLeak) - Thierry SARDA

NOLeak est un système de détection de fuites peropératoire assisté par IA qui améliore la sécurité des patients en fournissant une preuve objective de l'intégrité de la fermeture après une grande variété de procédures chirurgicales. Qaelon Medical est une spin-off de l’IHU Strasbourg.

- Apmonia Therapeutics (projet IO_ORPHA) - Albin Jeanne 

En caractérisant au mieux le profil immunitaire de la tumeur en réponse au traitement original développé par Apmonia Therapeutics (Reims), le projet IO_ORPHA a pour ambition d’apporter une solution thérapeutique aux patients atteints de cancers orphelins, tels que le cancer ovarien ou le glioblastome.

- EIFHYTEC - David Colomar

EIFHYTEC développe des compresseurs thermochimiques innovants pour les stations-service à hydrogène. La technologie d’EIFHYTEC remplace la compression mécanique et divise par trois le coût total d’une station-service à hydrogène. EIFHYTEC accélère ainsi le déploiement de l’hydrogène dans les transports, contribuant à la transition énergétique et au développement d’une nouvelle filière industrielle d’excellence.

- Swallis Medical - Linda Nicolini

Swallis Medical est une start-up qui développe un dispositif de monitorage, diagnostic et réhabilitation des troubles de la déglutition. Soutenue par l’intelligence artificielle, elle a pour objectif de changer la façon dont la dysphagie est diagnostiquée et prise en charge.

La rédaction

La rédaction

Nos Ouvrages

  • L’Observatoire 
Digital Business Review

    Cette première édition de l’Observatoire Digital Business Review propose, en 140 articles, un décryptage des opportunités et des tendances numériques. Le contenu, issu des numéros de Digital Business Review, est présenté sous différentes formes : retours d’expérience, chiffres-clés, analyse, résumés d’ouvrages et d’études…

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2018

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris